THÉÂTRE DES ASTRES
(Mortemart, 87)

LA MÈRE 1924, de Stanislas Ignacy Witkiewicz

Présentation du projet :
La pièce raconte l’histoire de Léon, un jeune homme pauvre aux idées révolutionnaires, et de sa relation avec celle qui l’entretient - lui permettant ainsi de ne pas « travailler normalement » - sa mère, qui à force de travaux à l’aiguille, d’alcool et de morphine est en train de perdre définitivement la vue.

Écrite en 1924, La mère évoque tour à tour un passé prospère et un futur de lutte, un présent amorphe et pourtant bouillonnant d’idées, avec toujours le même constat, hors du temps : l’Homme cherche désespérément sa raison de vivre et invente des histoires pour remplir le néant en lui. Le jour où Léon présente sa fiancée Sophie à sa mère, leur quotidien bascule dans un combat sans merci pour défendre chacun sa vision du travail, du monde et de l’existence.

L’équipe de cinq comédiens réunis par Lara Borić à la mise en scène s’inspire librement des méthodes d’approche du clown et du masque pour interpréter cette comédie noire, dans un décor dont l’inspiration esthétique de l’est ouvre notre imaginaire à un monde plus vaste que celui de notre réalité.

L’équipe :
Lara Bori, metteuse en scène
Pélagie Papillon, Hélène Bertrand, Simon Delgrange, Jeanne Fremy, Emmanuel Demonsant, comédiens.

La Compagnie des Astres, issue de la séquence 8 de l’Académie de l’Union et établie dans le petit village de Mortemart en Haute-Vienne, poursuit sa recherche autour des grands auteurs polonais en explorant l’œuvre de Stanislas Ignacy Witkiewicz et La Mère, sa pièce la plus jouée en Pologne, quoique Witkiewicz soit plus connu en Europe occidentale pour ses œuvres photographiques et ses théories sur la peinture.

Site de la compagnie : theatre-des-astres.com

Résidence du 11 au 20 mai 2020

Etat de travail : le 20 mai à 19h