/// PHOTOS EN COURS ///

EQUIPE
Le théâtre des Chimères, vieille histoire, en pleine adolescence. Tout à commencé en 1979 à cause de Jean-Marie Broucaret et Marie-Julienne Hingant, fondateurs de la compagnie, passionnés du théâtre et de sa transmission. Ils ont contaminé du monde autour d’eux, rencontré, fédéré et installé la compagnie au 75, avenue du maréchal Juin à Biarritz, dans le bien -nommé lieu des Découvertes. Aujourd’hui, un trio leur succède Patxi Uzcudun, Sophie Bancon et Catherine Mouriec, trois comédiens fidélisés à cette histoire auxquels ils ont passé la balle, confié le bébé comme on dit. On continue et on développe ! On irrigue, on joue, encore et toujours, on invente notre théâtre aujourd’hui et on est heureux de le faire avec vous.

IMG_2345 copie

CATHERINE MOURIEC
Diplômée du Conservatoire de Bordeaux (classe professionnelle) en 2003, elle obtient aussi le Diplôme d’État d'Enseignement du Théâtre en 2010. Elle intègre le Théâtre des Chimères à la sortie du Conservatoire et joue depuis dans de nombreux spectacles de la compagnie : “Copirecup”, “Kaukasiar Kreazko Borobila”, “Oncle Vania”, “Sissi pieds jaunes”... Elle s’implique également dans le domaine de la formation : option de spécialité, ateliers... Elle met en voix de nombreux textes pour enfants et adultes. Depuis 2014, elle joue dans “Elles s’appelaient Phèdre”, en 2015 dans “Deux soeurs” avec Sophie Bancon. En 2017, elle met en scène le spectacle “Azken Itzulia“ en collaboration avec Jean -Marie Broucaret, et assure la mise en scène de la version française “Dernier Rayon”. En 2019 dans « Antigone, à corps perdus », elle assure l'adaptation et mise en scène collective avec Sophie Bancon et  Patxi Uzcudun.

IMG_1749 copie

PATXI UZCUDUN
Comédien du Théâtre des Chimères depuis 2013, il a joué dans plusieurs productions de la compagnie dont "Tranches de Vie", “Quatre rêves et un toucher” créations dans le cadre de Culture et Santé. Il a également joué dans les parcours théâtraux “Résonances”, dans l’espace public “Babel Market”, et il a conçu et mis en jeu le parcours théâtral autour de Guynemer avec Catherine Mouriec “Voyages perpendiculaires”. En 2017 il joue dans la nouvelle création “Dernier Rayon / Azken Itzulia” de Joël Jouanneau. En 2018 il conçoit et joue dans le parcours théâtral “Chambres avec vue” et joue dans “Quatre rêves et un toucher” création dans le cadre de Culture et Santé. En 2019 il assure l'adaptation et mise en scène collective avec Catherine Mouriec et Sophie Bancon ainsi que l’écriture et dramaturgie pour "Antigone, à corps perdus ». Il a également assisté Jean-Marie Broucaret dans “Elles s’appelaient Phèdre”. Assistant et régisseur-plateau dans le spectacle “Deux soeurs”. Il est aussi formateur dans le cadre d’ateliers et d’interventions scolaires.

IMG_1755 copie

SOPHIE BANCON
Elle réalise, en lien avec d’autres professionnels, les scénographies et les costumes de la compagnie, notamment ceux de « Deux Soeurs » et de « Dernier Rayon / Azken Itzulia ». Comédienne formée en Amérique Latine et en France, elle rejoint la compagnie en 2003 et joue dans de nombreux spectacles "Copirecup", "Kaukasiar Kreazko Borobila", "Mamie Mémoire". Elle s’implique également dans la formation, en particulier dans les domaines de l’insertion et de Culture et Santé... Depuis 2014, elle joue dans "Elles s’appelaient Phedre » en 2015, dans "Deux soeurs" avec Catherine Mouriec. En 2019 dans « Antigone, à corps perdus » elle assure l'adaptation et mise en scène collective avec Catherine Mouriec et Patxi Uzcudun.

L'EQUIPE ADMINISTRATIVE

IMG_1742 copie

Marie Legorburu

IMG_1741 copie

Isabelle Larbaigt

IMG_1725 copie

Corinne Li Thaï

IMG_1737 copie

Laurie Lévêque

IMG_1733 copie

Valérie Valade

L'EQUIPE ARTISTIQUE

IMG_2355 copie

Peyo Anido

Florence Boucher

IMG_2437 copie

Jean-Marie Broucaret

Prunelle Giordano

IMG_2368 copie

Claire Grimbert

Amaia Hennebutte

Gilles Jolly

Corinne Lallemand

IMG_1737 copie

Laurie Lévêque

IMG_2451 copie

Muriel Machefer

Marine Marty

Chiara Rustici

Sandra Villegas

LE PHOTOGRAPHE

IMG_2459 copie

Guy Labadens