Compagnie de théâtre et Salle de spectacles à Biarritz
mercredi octobre 24th 2018

ACTUS OCTOBRE - Aux découvertes : création de la cie Le Pays Lointain "l'envol" du 19 au 21. Nous accueillerons également en résidence le Théâtre des Lumières pour sa future création "Couple ouvert à 2 battants" , sortie publique le 31/10 à 19h. Et la compagnie sera en résidence à Mendi Zolan pour notre nouvelle création "Antigone, à corps perdus". A suivre!

Sortie de résidence Collectif Tristan Gros

Vendredi 18 mai – 19h –  aux découvertes – entrée libre – Sortie de résidence de création – « Le grand incendie » par le Mouvement du 8 octobre. Un spectacle réalisé dans le cadre des projets de fin d’études du Master Théâtre de l’Université Bordeaux Montaigne. Le projet sera créé en juin 2018 à Bordeaux.

LE GRAND INCENDIE est l’histoire de trois personnages, trois colocataires, trois aveugles. Ils habitent ensemble. Un soir, c’est la grande fête à la maison. Le salon devient un cabaret, un château hanté, un music-hall grotesque, une fiesta bariolée. Ils reçoivent des amis et quelques voisins. Ils se retrouvent dans cette boîte de nuit, pour exister, pour danser, pour s’éveiller, raconter, chanter, rêver, écrire, créer, se remémorer, déclarer leurs amours, leurs fantasmes, leurs utopies. Adolescents aux yeux fatigués et brûlants, hors du temps et hors du monde. La réalité hésite avec l’illusion. Comment ils se rencontrent, comment ils s’aiment, comment ils souffrent ? Un huis-clos onirique, anachronique, fantastique, étrange.

LE GRAND INCENDIE est une création collective, expérimentale et transdisciplinaire.
Notre méthode de travail s’inspire de celle d’Ariane Mnouchkine et d’Eugenio Barba, qui conçoit l’acteur comme un écrivain de plateau, ainsi que celle d’Antonin Artaud, qui soutient la possibilité d’une expérience scénique sacrificielle, mystique et performative. Notre processus de travail est celle du laboratoire : nous testons et expérimentons à l’aide de multiples procédés (canevas, improvisation, proposition, écriture…). 
Le surréalisme, le dadaïsme, le théâtre de l’absurde, le queer, la photographie plasticienne, le cinéma lynchien font partie de nos inspirations esthétiques. Le dispositif scénique circulaire du spectacle permet d’accueillir le public à l’intérieur de la représentation, afin qu’il soit en immersion totale dans l’univers de ces trois personnages.  

L’association « Mouvement du 8 octobre » assure l’équipe du spectacle, notamment lors des résidences de création.

Création collective, expérimentale et transdisciplinaire.
Mise en scène : Tristan Gros
Assistante mise en scène : Sarah Caillaud
Avec : Anastasia Lebedeva, Zoé Klecka, Alexis Larrieu
Crédit photo : Omar Mahdi