Compagnie de théâtre et Salle de spectacles à Biarritz
mercredi octobre 18th 2017

ACTUS - Du 16 octobre au 28 octobre nous serons en résidence aux découvertes pour la création de Dernier rayon en français. 1ères représentations en français à Mauléon et Biarritz, à noter dans vos agendas (infos dans la rubrique Rendez-vous)

Résidence de création Cie En Aparté

Du 25 septembre au 6 octobre, nous accueillons en résidence la Cie En Aparté et sa prochaine création, STRIP. Nous vous invitons à sa 1ère échographie, le 6 octobre aux Découvertes – Biarritz     à 19h. Entrée libre – Déconseillé aux moins de 15 ans.
La Cie En Aparté est une compagnie de théâtre bordelaise dont l’ambition principale est la création de spectacles vivants. Elle défend une écriture contemporaine en lien direct avec le plateau. Ainsi, nous voyons la création comme un processus toujours en mouvement, afin de rester ancrés dans le présent.

« Ils sont armés : ils ont la brutalité de leur innocence et l’égoïsme de leur amour.
Ils sont deux et ne se connaissent pas.
C’est l’histoire d’un amour nécessaire mais solitaire. Chacun d’entre eux n’existe qu’à travers le regard de l’autre et toute erreur pourrait être fatale.
C’est cet autre qu’il faut conquérir, pour pouvoir un jour conquérir le monde. Ils sont décidés, mais ne savent pas quel chemin prendre. Au creux de la nuit, ils restent éveillés. Il n’y a pas de place pour le repos : l’autre surveille.
Dormir c’est mourir.
C’est un huis clos aux allures de ring, un champ de bataille.
Commence alors un jeu de pouvoir et de domination. Pour gagner, il n’y a pas de limite. Les personnages se lancent des défis : certains sont cruels, d’autres dangereux. Le jeu est lancé, et l’abandon n’est pas une option. La chair se dévoile petit à petit. Ils se méfient : l’un pourrait braquer sa lumière sur ce que l’autre aurait préféré taire. Le temps presse, quand le jour viendra, il sera trop tard. L’envie est égoïste et les défis sont de plus en plus nombreux. Les amalgames se multiplient, les limites de chacun se brouillent, leurs idées ne sont plus claires. L’alcool a cet avantage : il fait disparaître la peur.
Jusqu’au défi ultime : celui de l’amour. »

Projet soutenu par La compagnie des Marches de l’été, La Boîte à Jouer, Le Théâtre des Chimères (en partenariat avec la Région Aquitaine)

Écrire un commentaire